• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

L’Inra Versailles-Grignon accueille la finale académique du Concours C.Génial

Six équipes des collèges de l’Académie de Versailles en compétition pour la finale du concours C.Génial-Collège.

. © Académie de Versailles
Mis à jour le 30/04/2018
Publié le 24/04/2018
Mots-clés : concours - ENSEIGNEMENT

Mercredi 4 avril 2018, dans le cadre de la finale académique du concours CGénial, six groupes de collégiens venus de six établissements scolaires de l'Académie de Versailles ont présenté, dès potron-minet, leur projet devant un jury constitué d'enseignants et d'inspecteurs de sciences et de technologie : 

  • Collège Pierre de Coubertin – Chevreuse (78) /  La technologie de la voute nubienne au service de l’habitat adapté dans les pays du Sahel
  • Collège Louis Lumière – Marly le Roi (78) / La conquête spatiale
  • Collège Victor Hugo – La Celle Saint-Cloud (78) / Dépollution des eaux usées
  • Collège Olivier de Serres – Viry-Chatillon (91) / Drôles de drones
  • Collège Charles Péguy – Palaiseau (91) / Le transport à sustentation
  • Collège Henri Sellier – Suresnes (92) Les chasseurs de carbone

L'après-midi fut l'occasion pour nos apprentis savants de partager la passion de Rozenn le Hir (Inra, AgroParisTech, ELR CNRS) pour le monde végétal et d'échanger autour de l'importance des glucides dans le développement des plantes.

La fin de la journée a vu la consécration du projet "Drôles de drones" du Collège Olivier de Serres de Viry-Châtillon (91). Il représentera l'Académie de Versailles lors de la finale nationale qui se déroulera le 26 mai à Toulouse (31). 

Le concours CGenial

Créé et encadré par le dispositif ministériel Sciences à l'Ecole en partenariat avec la Fondation CGénial, son but est de promouvoir l'enseignement des sciences et des techniques dans les collèges et lycées, par la sélection de projets d'équipes réunissant des élèves et leurs enseignants.

En pratique, il permet aux jeunes de présenter un projet innovant dans les domaines scientifiques et techniques (physique-chimie, mathématiques, technologie, sciences de la vie et de la terre...). Les projets réalisés en partenariat des entreprises ou des organismes publics de recherche sont privilégiés.

Deux formats,

  • C.Génial-collège, porté par chaque académie, il organise sa propre finale pour sélectionner le projet qui participe à la finale nationale ;
  • C.Génial-lycée, coordonné au niveau national.