• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Projet SmartFertiReuse, Smart ferti-irrigation et réutilisation des eaux usées traitées

Le projet SmartFertiReuse vise à développer un service innovant pour accompagner le monde agricole et les collectivités dans une gestion agro-écologique des eaux usées traitées.

Station d’épuration d’Aureilhan (40) © Dominique Courault
Mis à jour le 10/04/2018
Publié le 09/02/2018

La demande croissante de l'approvisionnement mondial en eau menace la biodiversité, la production alimentaire et d'autres besoins humains vitaux. La réutilisation d’eaux usées traitées de qualité maîtrisée pour l’irrigation de cultures présente un intérêt vis-à-vis de la préservation de la ressource en eau, notamment dans un contexte de conditions climatiques défavorables (période de sécheresse). Les eaux usées de toutes origines sont largement inexploitées (moins de 2% dans le monde, moins de 0,2% en France) malgré d'importantes opportunités et besoins réels. Les entreprises françaises du secteur de l’eau, fortes d’une avance technologique ont les capacités pour apporter des solutions performantes au marché.

Dans le cadre du vingt-quatrième appel à projets du Fonds unique interministériel (FUI) - Régions dédié au financement de projets des pôles de compétitivité, 38 nouveaux projets de R&D collaboratifs ont été sélectionnés parmi 98 présentés. Sélectionnés pour leur caractère innovant et l’activité économique qu’ils généreront, ces projets associent au moins deux entreprises et un laboratoire de recherche ou un organisme de formation. Parmi eux, le projet SmartFertiReuse - Smart ferti-irrigation et réutilisation des eaux usées traitées, porté par les pôles Aqua-Valley et Agri Sud-Ouest Innovation et dont l’Inra est partenaire.

Le projet SmartFertiReuse a pour objectif de développer un service complet pour accompagner le monde agricole et les collectivités dans une gestion agro-écologique des eaux usées traitées et des fertilisants, depuis la conception d’un système opérationnel jusqu’au déploiement et au pilotage à la parcelle (tenant compte de la production, la distribution d’eau, le pilotage de l’irrigation en fonction des besoins de plantes en suivant la qualité de l’eau).

Au sein de ce projet, les chercheurs de l’Inra sont impliqués dans différentes tâches

  • Analyses du site avant irrigation et mesures sur les matrices (eau, sol, plantes, air) ;
  • Développement d’outils d’aide à la décision pour suivre le développement de la culture, le transfert de l’eau dans le sol, et la dispersion atmosphérique (dérive et bioaérosol) ;
  • Evaluation des risques environnementaux et sanitaires.
Parcelle de maïs en cours d’irrigation par aspersion (Aureilhan, 40). © Inra, Dominique Courault
Parcelle de maïs en cours d’irrigation par aspersion (Aureilhan, 40) © Inra, Dominique Courault

Dans le cadre de la procédure France Expérimentation, SmartFertiReuse vise notamment à définir et mettre en œuvre à une échelle industrielle, un outil de pilotage d’irrigation et fertilisation des parcelles agricoles. Les filières développées, gérées par cette solution de pilotage intelligente de la fertilisation, permettront de complémenter l’eau d’irrigation en nutriments, en fonction de la composition des apports provenant des effluents traités et des besoins de la culture.

Cette solution de pilotage sera contrôlée par un système automatisé basé sur des outils d’aide à la décision et des capteurs innovants connectés, pilotés par des algorithmes calibrés.

Enfin, SmartFerti Reuse permettra de construire des modèles intégrés d’évaluation des risques sur la santé humaine, économique, environnementale et organisationnelle qui seront comparés aux filières conventionnelles. 

SmartFertiReuse, en chiffres

Une durée de quatre ans (2017-2021)

Un projet porté par

  • SEDE Environnement

et qui associe laboratoires de recherche, partenaires industriels et acteurs agricoles

  • INRA, UMR Mathématique et informatique appliquées (Inra, AgroParisTech) et UMR Environnement méditerranéen et modélisation des agro-hydrosystèmes (Inra, Univ. Avignon et Pays de Vaucluse) 
  • INRA TRANSFERT
  • IRSTEA
  • POLYMEM
  • VEOLIA EAU
  • VEOLIA Recherche & Innovation
  • BIO UV
  • ECOFILAE
  • COMPAGNIE D’AMENAGEMENT DES COTEAUX DE GASCOGNE
  • Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles
  • Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles des Hautes-Pyrénées
  • Chambre d’agriculture des Hautes-Pyrénées
  • Syndicat d’assainissement Adour-Alaric.

Un budget de 4,8 M€ (Fonds unique interministériel, complété par un apport des Collectivités territoriales, notamment les régions PACA et Occitanie).