• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

David Makowski, des méta-analyses à la sécurité alimentaire mondiale

Directeur de recherche, D. Makowski a fait de l’analyse de données, le fil conducteur de sa carrière. Aujourd’hui, celle-ci évolue au service des enjeux planétaires de l’agriculture et de la sécurité alimentaire.

Directeur de recherches Inra, D. Makowski dirige l'UMR Agronomie (Inra, AgroParisTech).. © Inra
Par Catherine Foucaud-Scheunemann
Mis à jour le 14/02/2017
Publié le 03/02/2017

En 1993, séduit par les sciences du vivant mais hésitant encore sur la spécialité à embrasser, David Makowski entre à l’Institut national agronomique Paris-Grignon – devenu depuis AgroParisTech. Au fil des cours, au gré des rencontres, il s’enthousiasme pour la statistique et l’analyse de données. Une passion qui ne va plus le quitter et qu’il a fait évoluer au fil des ans.

L’analyse de données, un sujet de recherche,

Son diplôme d’ingénieur agronome en poche, tout juste recruté à l’Inra en qualité d’attaché scientifique contractuel, D. Makowski part pour les Pays-Bas où il rédige ses premiers articles scientifiques à l’Université de Wageningen. Durant un an et demi, il travaille sur l’optimisation de la production agricole à large échelle à l’aide de modèles mathématiques tandis qu’il élargit ses compétences, croisant mathématiques d’une part, et sciences agronomiques, d’autre part. Une expérience professionnelle qui le conforte dans son intérêt pour l’analyse de données.

De retour en France, il rejoint le Centre Inra Occitanie-Toulouse où, jeune chercheur, il prépare sa thèse de doctorat sur les « Modèles et méthodes statistiques pour optimiser la dose d'engrais azote du blé tendre ».

Gravissant les échelons de la hiérarchie Inra, il devient ensuite chargé de recherche puis directeur de recherche avant de prendre, en 2015, la direction de l’unité de recherche Agronomie (Inra, AgroParisTech).

une démarche et des succès

Quand il parle analyse de données, D Makowski insiste sur la démarche qu’il met en œuvre. Il la caractérise en trois points - la définition de l’objectif et des hypothèses, l’utilisation transparente des données disponibles et l’analyse des incertitudes dans les conclusions. Il évoque également les nombreuses méthodes statistiques que ses travaux mobilisent, notamment la méta-analyse qui permet de synthétiser les connaissances accumulées par les scientifiques sur des sujets stratégiques liés à la production agricole et à son impact environnemental.

Analyser les données pour synthétiser les connaissances

S’il prend le temps de dresser le bilan de ses activités, c’est pour évoquer les nombreux articles scientifiques auxquels il est associé et qui donnent de la visibilité à ses travaux ou à ceux de ses collaborateurs et partenaires ; son implication en qualité d’expert, auprès de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) ou de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et sa participation à la formation d’ingénieurs, de doctorants et de jeunes chercheurs en France et à l’étranger voire auprès d’instituts techniques.

Du résultat expérimental à la base de données, de la parcelle à l’échelle mondiale, il n’y avait qu’un pas… ou presque, puisqu’aujourd’hui, de nombreux enjeux agricoles s’envisagent à cette échelle : production agricole, impact des changements climatiques sur celle-ci, conséquences de la réduction ou de l’augmentation des intrants, émissions des gaz à effet de serre...

Une dimension dans laquelle D. Makowski s’est engagé tout naturellement, conscient des défis à relever, qu’il s’agisse d’adapter les modèles agronomiques, de s’organiser collectivement pour agréger les résultats de plusieurs instituts ou encore de partager définitions, concepts et méthodes entre disciplines.

Très récemment, il a rejoint le métaprogramme GloFoods - Transitions pour la sécurité alimentaire mondiale dont l’objectif est de mobiliser les forces scientifiques pluridisciplinaires de l’Inra et du Cirad pour contribuer à éclairer les différentes dimensions de la sécurité alimentaire. Un programme scientifique dans lequel les compétences de D. Makowski en matière d’analyses de données trouvent pleinement à s’exprimer.

Et demain ?

Demain, D. Makowski y pense déjà. S’il a un faible pour le changement climatique sur lequel il souhaiterait travailler avec des climatologues, il est aussi tenté par l’étude des relations entre élevage, agriculture et alimentation humaine. Mais rien ne presse et D. Makowski se donne encore un peu de temps pour choisir.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Environnement et agronomie
Centre(s) associé(s) :
Versailles-Grignon

Mini-cv

44 ans

  • 2015 - Directeur de l’unité mixte de recherche Agronomie (Inra, AgroParisTech)
  • 2011 – Directeur de recherche Inra
  • 2001 – Chargé de recherche Inra
  • 1996 – Attaché scientifique contractuel Inra
  • 2007 - Habilitation à diriger des recherches (Université Paris-Sud)
  • 2001 - Thèse de doctorat (AgroParisTech)
  • 1996 - Diplôme d’ingénieur agronome (AgroParisTech)
  • 2001 - Médaille d’argent de l’Académie d’agriculture de France pour sa thèse.