• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Boelie Elzen, en visite au Laboratoire interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés

Deux mois et demi consacré à la transition vers le développement durable

Boelie Elzen, chercheur associé à l’Université de Twente (NL) au sein de la Faculté des sciences du comportement, gestion et sciences sociales.. © Univ. Twente, Univ. Twente
Par Catherine Foucaud-Scheunemann
Mis à jour le 10/06/2016
Publié le 23/05/2016

En 2016, le Laboratoire interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés ou Lisis (Inra, CNRS, Ensiee, UPEM) reçoit le professeur Boelie Elzen. Tout au long de cette année, B. Elzen viendra au Lisis pour des séjours courts d’une à quatre semaines soit au total deux mois et demi, afin de renforcer un partenariat déjà bien établi.

De la mise en forme sociale de la technologie à l’approche systémique des transitions

Diplômé d’études technologiques, B. Elzen est chercheur associé à l’Université de Twente (NL) au sein de la Faculté des sciences du comportement, gestion et sciences sociales. Il s’est longtemps intéressé à l'approche générique de la mise en forme sociale de la technologie et a notamment participé à l’émergence de l’approche dite multi-niveaux (en anglais, Multi Level Perspective ou MFP) qu’il a été un des premiers à utiliser dans le secteur agricole, en saisissant les limites pour rendre compte des transitions en cours dans ce secteur.

Actuellement, les recherches de B. Elzen portent sur les processus de transition et sur les moyens d’induire et de stimuler la transition vers le développement durable.

Rappelons que l’approche multi-niveaux est  une approche systémique souvent appliquée pour étudier des transitions dans un secteur donné (énergie, transport, agriculture) pour comprendre les dynamiques entre et au seindedifférentes configurations sociotechniques (les niches et le régime en particulier) en lien avec les évolutions du paysage socio-politique, culturel et économique. Les niches sont des lieux d’innovation radicale par rapport à ce qui organise le secteur traditionnellement ; le régime présente une forte cohérence entre différentes dimensions : technologies utilisées, marché, institutions politiques et de recherche, besoins des consommateurs...

Un partenariat de longue date

Depuis longtemps, B. Elzen et les chercheurs du Lisis partagent des projets dans le domaine des sciences sociales.  Ils  ont organisés en 2010 et 2014  des ateliers sur l’innovation systémique vers une agriculture durable :

Ils ont également organisé des ateliers consacrés à la transition en agriculture et dans les systèmes alimentaires à l’occasion de différentes conférences dont, parmi d’autres, en 2013, lors de la conférence International Conference on Sustainability Transitions, avec Marianne Cerf (Lisis).

Aujourd’hui, la visite de B. Elzen, financée par l’Université Paris-Est et l’Inra - Département scientifique Sciences pour l'action et le développement, sera l’occasion de développer des projets dans le cadre du programme-cadre de recherche H2020, de contribuer à la formation de jeunes chercheurs (doctorants), d’échanger avec les scientifiques de l’Inra et autres instituts ou universités partenaires et de participer aux différents séminaires organisés au sein de l’unité.

Un emploi du temps bien fourni qui s’étalera sur toute l’année 2016 pour, à ne pas douter, se prolonger ultérieurement.

Contact(s)
Département(s) associé(s) :
Sciences pour l’action et le développement
Centre(s) associé(s) :
Versailles-Grignon