• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Apiculture de loisirs sur les terrains de Versailles

Activité amateur autour d’un rucher

Rucher installé sur le site de Versailles dans le cadre d'une activité Apiculture de loisirs (Commission développement durable de Centre et Adas). Détails des ruches.. © Inra, Catherine Foucaud-Scheunemann
Mis à jour le 14/05/2017
Publié le 08/02/2016
Mots-clés : ABEILLE - APICULTURE

A l’extrémité du Parc du Château de Versailles, bâtiments de recherche, serres de culture et autres dispositifs expérimentaux de l’Inra occupent un vaste terrain. Depuis peu, celui-ci accueille des résidents d’un tout autre genre, des abeilles et leurs ruches, autour desquelles s’est développée une activité de loisir sous l’égide de l’Inra.

 

Une équipe de choc

Cette initiative, portée dès 2013 par la Commission Développement durable du centre Inra de Versailles-Grignon et soutenue par la section versaillaise de l’Association pour le développement des activités sociales de l’Inra, mobilise une quinzaine d’apiculteurs amateurs parmi les rangs Inra. A leur tête, Coralie Metton, côté pile, elle travaille dans l’UMR Microbiologie de l’alimentation au service de la santé (Inra, AgroParisTech) de l’Inra Jouy-en-Josas, côté face, elle s’occupe des ruchers de Versailles et de Jouy-en-Josas.

Tout ce petit monde se retrouve régulièrement, une à deux fois par mois selon la saison, voire plus en cas de nécessité, pour surveiller le rucher, le nourrir, le soigner et collecter le précieux nectar.

  Rucher installé sur le site de Versailles dans le cadre d'une activité Apiculture de loisirs (Commission développement durable de Centre et Adas). Détail : les apiculteurs au travail.. © Inra, Sylvie Dinant et Thomas Girin
© Inra, Sylvie Dinant et Thomas Girin
  Rucher installé sur le site de Versailles dans le cadre d'une activité Apiculture de loisirs (Commission développement durable de Centre et Adas). Détails des ruches (abeilles noires).. © Inra, Sylvie Dinant et Thomas Girin
© Inra, Sylvie Dinant et Thomas Girin

Des abeilles et des ruches pour une happy culture

Sur les terres versaillaises, dix ruches ont été installées. Ce sont des ruches Dadant, standard et des ruches Warré, sans cadre et qui laissent plus de libertés aux colonies. Elles abritent des abeilles noires, une race locale, rustique, pas trop agressive, adaptée à nos écosystèmes. Certaines colonies ont été acquises auprès du Conservatoire national de l’abeille noire d’Île-de-France. En pratique, ces abeilles profitent des floraisons de tilleul du parc du Château de Versailles, des pissenlits, coquelicots et autres fleurs, sans oublier les arbres fruitiers et les champs de maïs et colza cultivés alentours.

En 2015, ce sont ainsi quelques 20 kg de miel qui ont été produits par ces abeilles et leurs protecteurs. Une récolte honorable dont parlent avec enthousiasme nos collègues d’autant plus qu’ils prennent de plus en plus de plaisir à cette activité.

En savoir plus...

Contact(s)
Contact (s) :
Activité apiculture, Contact mel