• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Xiao Sun, lauréat d’une bourse du China Scholarship Council

X. Sun rejoint l’Institut d'écologie et des sciences de l'environnement de Paris pour un séjour d’un an

Xiao Sun, doctorant chinois, lauréat d'une bourse du Conseil chinois des bourses (en anglais, China Scholarship Council). Grâce à ce financement, il effectue un séjour d'un an (décembre 2014 - novembre 2015) à l’Institut d'écologie et des sciences de l'environnement de Paris (UPMC, CNRS, Inra, IRD, Univ. Paris Diderot, UPEC). © Huang Lina
Mis à jour le 19/05/2015
Publié le 15/05/2015
Mots-clés : CHINE - international - CSC

Doctorant de l’Université d’agriculture de Huazhong (Wuhan, CN) Xiao Sun est l’heureux lauréat d’une bourse du Conseil chinois des bourses (en anglais, China Scholarship Council ou CSC). Grâce à ce financement, il a rejoint l’Institut d'écologie et des sciences de l'environnement de Paris (UPMC, CNRS, Inra, IRD, Univ. Paris Diderot) en décembre 2014, pour un séjour d’un an.

A la poursuite d’un papillon ravageur du riz

Débutée en septembre 2011, la thèse de Xiao Sun porte sur l’étude des mécanismes de l’olfaction chez un papillon ravageur du riz, Cnaphalocrocis medinalis, encore appelé Pyrale des herbes.

Son séjour en France, dans le département "Ecologie sensorielle"  qu’anime Emmanuelle Jacquin-Joly, est l’occasion, pour lui d’enrichir ses compétences dans les approches fonctionnelles de l’étude des récepteurs olfactifs et phéromonaux, cibles intéressantes pour le développement de nouvelles méthodes de lutte.

Soulignons que Xia Sun a d'ores et déjà deux publications scientifiques à son actif sur son sujet d'étude.

Xiao Sun et al. 2014. Electrophysiological responses of the rice leaffolder, Cnaphalocrocis medinalis, to rice plant volatiles. J. Insect. Sci. 14:70.

Xiao Sun et al. Transgenic Bt Rice Does Not Challenge Host Preference of the Target Pest of Rice Leaffolder, Cnaphalocrocis medinalis (Lepidoptera: Pyralidae). PLoS ONE 8(11): e79032. doi:10.1371/journal.pone.0079032