Brèves de maths -  Mathématiques de la planète Terre.
Martin Andler, Liliane Bel, Sylvie Benzoni, Thierry Goudon, Cyril Imbert, Antoine Rousseau.
Editions Octobre 2014, 250 pages, Editions Nouveau monde (Paris).
ISBN-13 978-2-36583-896-2

Brèves de maths - Mathématiques pour la planète Terre

Un ouvrage collectif, avec une large contribution Inra

Mis à jour le 11/12/2014
Publié le 11/12/2014
Mots-clés : LIVRE - MATHEMATIQUE

À quoi servent les mathématiques ?

Le travail des scientifiques est par essence de comprendre les causes et les effets, et d’appréhender la complexité, puis d’en tirer des prévisions et de quantifier le mieux possible les incertitudes liées à celles-ci. Par exemple, la quantification du changement climatique, les prévisions de catastrophes naturelles, la conception de modèles économiques viables, la préservation de la biodiversité, la transmission des maladies infectieuses, le contrôle des pandémies… et bien d’autres choses encore.

Les mathématiques, au travers de leurs modèles et de leurs théories, ont donc pour toutes et tous une importance considérable et il y a bien peu de secteurs de l'activité humaine dont elles soient absentes. C'est la variété des problèmes scientifiques dans lesquels la recherche mathématique actuelle joue un rôle importantce qu'illustre cet ouvrage accessible au plus grand nombre.

 
 _____

L'ouvrage

Martin Andler, Liliane Bel, Sylvie Benzoni, Thierry Goudon, Cyril Imbert, Antoine Rousseau. Brèves de maths -  Mathématiques de la planète Terre. 2014 - 250 pages, Editions Nouveau monde (Paris). ISBN-13  978-2-36583-896-2

Les auteurs

Professeur des universités et directrice de l'UMR Mathématiques et informatique appliquées (Inra, AgroParisTech), Liliane Bel a conribué à l'édition de cet ouvrage.

Parmi les auteurs

  • Pierre Barbillon, Liliane Bel et Eric Parent, enseignants-chercheurs, UMR Mathématiques et informatique appliquées (Inra Versailles-Grignon) ;
  • Denis Allard et Samuel Soubeyrand, chercheurs, UR Biostatistique et processus spatiaux (Inra Provence Alpes Côte d'Azur) ;
  • Nathalie Villa, chercheure,  UMR Mathématiques et informatique appliquées (Inra Toulouse).