• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
Couverture livre Power Science? Science and Politics in a Toxic World.
Sous la direction de Soraya Boudia et Nathalie Jas. Berghahnbooks (Eds), New-York (US), Oxford (GB). 290 pages.  ISBN   978-1-78238-236-2.
Nathalie Jas est historienne et sociologue des sciences dans l’UR Risques, travail, marchés, Etat (Inra Versailles-Grignon)

Powerless Science? Science and Politics in a Toxic World

Du rôle des savoirs et de l’expertise scientifiques dans la définition et la prise en charge des problèmes sanitaires environnementaux

Publié le 13/01/2014

Malgré des décennies de recherche scientifique sur les toxiques, malgré un rôle toujours plus important de l’expertise scientifique dans les politiques publiques, malgré un essor sans précédent du nombre d’institutions nationales et internationales en charge des questions sanitaires environnementales, les problèmes posés par les contaminants chimiques et leurs effets sur la santé et l’environnement n’ont jamais été aussi prégnants et semblent parfois insurmontables. Ce constat invite à reconsidérer les dynamiques historiques, sociales et politiques complexes, faites de controverses publiques, crises sanitaires et environnementales, d’enjeux économiques et de réponses politiques, et dans lesquelles se sont construites les problématiques et les politiques de toxiques.

 

En s’appuyant sur de nombreux cas d’étude depuis les années 1930, dans différents espaces géographiques cet ouvrage explore le rôle des connaissances scientifiques et des savoirs d’expertise dans la définition et la prise en charge des problèmes sanitaires environnementaux. Il montre que les savoirs et l’expertise scientifiques ainsi que les acteurs et les institutions qui les portent sont souvent été pris dans des logiques multiples ayant à répondre à différents impératifs cognitifs, économiques et politiques. Le bilan qu’il dresse est complété par une réflexion prospective proposant des pistes de réflexion pour un renouvellement profond des logiques et des modes de régulation pour contribuer à ce que les questions des effets des contaminants chimiques puissent enfin trouver des réponses à la hauteur des problèmes qu’elles posent.

_____

L'ouvrage

Powerless Science? Science and Politics in a Toxic World. Sous la direction de Soraya Boudia et Nathalie Jas*. Berghahnbooks (Eds), New-York (US), Oxford (GB). 290 pages.
ISBN   978-1-78238-236-2.

*Nathalie Jas est historienne et sociologue des sciences dans l’UR Risques, travail, marchés, Etat (UR Ritme, Inra Versailles-Grignon).

En savoir plus...