• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Reportage sur le centre Versailles. Serre de sécurité.. © Inra, BEAUCARDET William

L'Observatoire du végétal

L’Observatoire du végétal – Phenoscope / Phénotypage haut débit chez Arabidopsis

L’Observatoire du végétal – Phenoscope est un ensemble de bancs de phénotypage automatisés à haut débit. Ces robots permettent une culture, un arrosage, une pesée et des prises d’image automatisés d’Arabidopsis thaliana dans des conditions strictement contrôlées.

Mis à jour le 17/02/2017
Publié le 16/05/2013

Le Centre de ressources biologiques pour l’espèce Arabidopsis thaliana dispose d’une ressource unique constituée d’une trentaine de jeux de 500 lignées recombinantes (RIL). Pour exploiter ce potentiel expérimental unique ainsi que d’autres sources de variabilité génétique, la qualité des estimations phénotypiques, la possibilité de répétitions expérimentales et la réduction des sources de variation non contrôlées jouent fortement sur la puissance du dispositif. La qualité de l’estimation phénotypique doit donc concorder avec les ressources mises en place.

Dans ce cadre, nos objectifs sont de

  • concevoir et de développer des de systèmes automatisés pour la culture et le suivi de plantes d'Arabidopsis thaliana (ou Arabette des dames) en conditions contrôlées et homogènes ;
  • caractériser, au niveau génétique, physiologique, moléculaire et évolutif les caractères complexes impliqués dans la biologie d’Arabidopsis, en particulier réponses aux contraintes de l’environnement biotique et abiotique et stratégies d’adaptation, en associant la puissance du modèle Arabidopsis aux concepts de la génétique quantitative (recherche de QTLs, génétique d’association).

Notre but est non seulement de caractériser finement les réponses et les stratégies d’adaptation au milieu, leur base génétique et physiologique, mais aussi d’isoler et de caractériser les gènes et les protéines impliqués. La mise en perspective de ces informations et leur insertion dans des modèles écophysiologiques ou évolutifs permettra une meilleure compréhension et une maîtrise accrue des peuplements végétaux naturels et cultivés.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

En savoir plus

L’Observatoire du végétal – Phenoscope / Phénotypage haut débit chez Arabidopsis thaliana, en savoir plus.