• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Bischoffsheim (67)

15 - 19 mai 2018

Plantules d'Arabidopsis thaliana en culture hydroponique.. © Inra, RICHARD-MOLARD Céline

Voie de signalisation TOR chez les organismes photosynthétiques

Atelier EMBO

Mis à jour le 10/11/2017
Publié le 30/10/2017
Mots-clés : BIOLOGIE VEGETALE

Chez les organismes photosynthétiques, la voie de signalisation TOR intègre des signaux issus des stress nutritionnels, biotiques et abiotiques pour piloter et ajuster la croissance, le métabolisme et le développement des plantes, contribuant aux processus cellulaires anaboliques et cataboliques tels que la biosynthèse des protéines, la transcription, la biosynthèse ribosomale et l'autophagie. Des données récentes indiquent que les hormones jouent un rôle plus important dans la régulation en amont de la voie de TOR chez les plantes plutôt que chez les mammifères. TOR affecte  la reprogrammation à court et à long terme du paysage translationnel.

Lors de cet atelier EMBO, une prise de conscience croissante que la voie de signalisation TOR et la composition du complexe TOR chez les plantes sont plus variées et critiques que précédemment appréciées permettront des discussions synergiques et un réseautage entre les scientifiques travaillant sur la croissance des plantes, le développement, le métabolisme et la signalisation dans la perspective de développer des concepts scientifiques et des approches expérimentales pour explorer les différents rôles de TOR et son intégration en lien avec le métabolisme et le mode de vie particuliers des organismes autotrophes.

Avec la participation de

  • Christian Meyer, Institut Jean-Pierre Bourgin (Inra, AgroParisTech, ERL CNRS) en qualité d'organisateurs et de conférencier.

>> En savoir plus